Université du Québec à Rimouski

École de fouilles archéologiques sur l’île Saint-Barnabé
Rimouski, MRC de Rimouski-Neigette

2-c_uqar De g. à d. : Christian Pelletier, président de la Caisse Desjardins de Rivière-du-Loup, Manon Savard, professeur à l’UQAR, Bertin Denis, préfet de la MRC Les Basques

L’île Saint-Barnabé est particulièrement propice à l’exploration des relations entre l’archéologie, le patrimoine et la communauté. En effet, elle habite l’imaginaire des Rimouskois, avec ses histoires de naufrages, de baleines échouées, de vigies à l’affût des navires anglais et des sous-marins allemands, de contrebande d’alcool, sans parler de l’ermite Toussaint Cartier. De 2012 à 2014, le Laboratoire d’archéologie et de patrimoine de l’Université du Québec à Rimouski a mené trois saisons d’une École de fouilles archéologiques sur l’île Saint-Barnabé. Chaque été, le chantier a été ouvert au public pendant toute la durée des travaux, les étudiants accueillant eux-mêmes les visiteurs et proposant une activité de simulation de fouille aux enfants. En plus d’acquérir des compétences théoriques et pratiques sur le terrain, les étudiants ont pu s’éveiller à l’intérêt de la ressource archéologique et à sa contribution dans la communauté régionale, tout en développant un regard personnel sur le patrimoine. Ils ont su transmettre aux visiteurs leur intérêt pour l’archéologie et ont contribué ainsi à les éveiller à la richesse patrimoniale de cette île qui fait partie du paysage rimouskois.

2016-2C-1