Société d’histoire et d’archéologie du Témiscouata

Travaux de restauration du Fort Ingall
Témiscouata-sur-le-Lac, MRC de Témiscouata

1-b_societe_d_histoire_et_d_archeologie_du_temiscouata De g. à d. : Danielle Doyer, mairesse de la Ville de Mont-Joli et représentante du préfet de la MRC de La Mitis, Hugo Belzile, représentant de la Société d’histoire et d’archéologie du Témiscouata, Euchariste Morin, directeur par intérim à la Direction régionale du ministère de la Culture et des Communications

Construit en 1839 par le Lieutenant britannique Frederick Lenox Ingall, le Fort Ingall a servi de poste de défense pendant trois ans, avant d’être abandonné, réaffecté, abandonné de nouveau, puis partiellement incendié et finalement démoli au début du 20e siècle. De 1972 à 1980, les principaux bâtiments du Fort Ingall sont reconstruits à l’identique, suivant les techniques de construction de l’époque. En 1975, le Fort Ingall est reconnu site historique par le ministère des Affaires Culturelles. Le projet réalisé en 2015 visait à régler d’importants problèmes de détérioration du bois et à mettre aux normes les bâtiments, tout en respectant leur aspect historique. Les travaux ont touché les murs extérieurs, les poutres de fondation, les toitures, les cheminées, le mortier, les éléments architecturaux, le drainage, l’électricité et la plomberie des six bâtiments principaux et des deux latrines. Tous les travaux ont été réalisés à la suite d’une importante recherche historique et d’une surveillance archéologique. D’un grand intérêt patrimonial et architectural, le Fort Ingall continue de faire connaître son histoire.

2016-1B-1