Paul-Émile Saulnier

Informations

Secteurs :
Disciplines :

Le travail en installation de Paul-Émile Saulnier met en relation des images dessinées et des sculptures. Parmi ses expositions individuelles notons Morceaux de mémoire / repli des choses au Centre des Arts Contemporains du Québec à Montréal, Ponctuation des choses au Musée Régional de Rimouski, Objets de mémoire à la Red Head Gallery à Toronto, Les Nuits de vitre au Centre Expression de Saint-Hyacinthe. Il participe aussi à des expositions collectives et réalise des stages, des projets de recherche et des résidences d’artistes au Québec et à l’étranger. Ses œuvres se retrouvent dans certaines collections importantes dont la Collection Loto-Québec, la Collection Lavalin du Musée d’art contemporain de Montréal et la Collection du Prêt d’oeuvres d’art du Musée de Québec. En plus d’obtenir plusieurs bourses du Conseil des Arts du Canada et du Conseil des Arts et lettres du Québec, Paul-Émile Saulnier a reçu le prix en Création artistique du Conseil des Arts et lettres du Québec. Les revues Spirale, Protée, Espace Sculpture, ETC Montréal, Urgences, Tangences, Vie des Arts, Inter Arts actuels, Recto Verso, Nuits Blanches, Esse, Cahiers des Arts visuels du Québec ont publié des articles sur son travail artistique. Deux recueils de poésie Petits paquets de nuits et Valse des ombres ont été publiés aux Éditions des Presses pédagogiques de l’Est du Québec. Paul-Émile Saulnier a enseigné au département des Arts du Cégep de Rimouski. Il est membre de l’Académie royale des arts du Canada.

Oeuvres et réalisations

Petits paquets de nuit
Éditeur : Presses pédagogiques de l'Est Paris au temps des cerises, 1944. Ici on dactylographie la mémoire. « Partout dans ces « Petits paquets de nuit » on retrouve de semblables aller-retour entre l'histoire collective et l'histoire personnelle », Annie Perron.
Morceaux de mémoire - repli des choses
Une absence qui colle à la peau et qui rythme le lieu. Une installation qui implique le spectateur, qui le prend en otage pour un moment. « Et par là », selon Philippe Langlois critique d’art « celui-ci (le spectateur) devient lui-même un signe et au premier chef le signe d’une absence d’homme. »
Les genres et l'installation
Conférence prononcée dans le cadre du colloque international portant sur la dynamique des genres en littérature. Texte publié dans la Collection «Les Cahiers du CRELIQ», Éditions Nota bene. Une installation fut présentée au Musée régional dans le cadre de ce colloque.
Les nuits de vitre
Vue partielle de l'exposition Les Nuits de vitre présentée au Centre d'exposition de Saint-Hyacinthe.L'exposition regroupait des installations qui mettaient en relation le dessin et la sculpture.
Dans le silence et les bruits
L’installation présentée au Musée porte un regard sur le rythme de l’humanité. Elle invite le spectateur à prendre un train imaginaire, à tracer l’itinéraire d’un voyage par lequel le regard interroge le sens des choses. L’installation témoigne sur l’acharnement des hommes à démanteler la vie.

Bourses et prix

Année : 2002
Nature/Nom : Prix à la création artistique
Décernée par : Conseil des Arts et des Lettres du Québec

Année : 2003
Nature/Nom : Membre de l'Académie royale des Arts du Canada
Décernée par : Académie royale des Arts du Canada - décision par jury

Année : 2003
Nature/Nom : Bourse A - Recherche et Création
Décernée par : Conseil des Arts et des Lettres du Québec

Année : 2009
Nature/Nom : Bourse A - Recherche et Création
Décernée par : Conseil des Arts et Lettres du Québec

Année : 2010
Nature/Nom : Bourse A - Création
Décernée par : Conseil des Arts du Canada