Exeko – L’inclusion par l’innovation en culture et en éducation

  • Dates de la formation : Le samedi 25 mars 2017
  • Durée : 6 heures
  • Horaire : 9 h à 17 h
  • Clientèle visée : Artistes, travailleurs culturels et communautaires de toutes disciplines.
  • Lieu : Rimouski (salle à confirmer)
  • Coût : 125 $ - Valeur réelle : 405 $
  • Formateur(trice) : Nadia Duguay et Maxime Goulet-Langlois
  • Date limite d'inscription :Le vendredi 17 mars 2017.

Cette activité est offerte grâce à la participation financière d’Emploi-Québec Bas-Saint-Laurent

Pour inscription, veuillez remplir le formulaire disponible ici.
Pour inscrire plusieurs personnes d’un même organisme, utilisez plutôt ce formulaire.

Le Conseil de la culture est fier d’annoncer cette formation d’exception!
Un rendez-vous incontournable pour ceux et celles qui s’intéressent à la médiation culturelle, à la médiation intellectuelle, aux arts en communauté et à l’inclusion par l’innovation en culture et en éducation.

« Comment l’organisme Exeko tisse des liens étroits entre théorique, pratique et stratégique, afin de développer de nouvelles formes de collaboration et des activités de médiation intellectuelle et culturelle visant une transformation sociale»
Création de projets – outils – partenariats – modes de financement

 

DESCRIPTION DE LA FORMATION

Au cours de cette journée de formation, Nadia Duguay et Maxime Goulet-Langlois partageront comment l’organisme Exeko tisse des liens étroits entre théorique, pratique et stratégique, afin de développer de nouvelles formes de collaboration et des activités de médiation intellectuelle et culturelle visant une transformation sociale.

Ils proposeront également aux praticiens et praticiennes des milieux culturels et communautaires et à tout acteur développant une pratique artistique en lien avec la communauté d’explorer une boîte à outils théorique et pratique permettant de définir de nouvelles bases relationnelles égalitaires, de même que de compléter leur action culturelle par une forme de médiation réflexive et inclusive.

Des exemples d’initiatives et de réalisations d’actions culturelles déployées par Exeko dans des contextes divers (refuges et centres de jour, parcs et jardins publics, la rue) et leur mise en oeuvre (approche multi-partenarial, comment le rôle de l’artiste, du médiateur.e et du participant.e sont définis, impacts dans la communauté et auprès des partenaires, etc), illustreront cette formation.

L’équipe de formation s’attachera à ancrer les contenus dans des situations appliquées au contexte du Bas-Saint-Laurent, de même qu’aux différents rôles et responsabilités occupés par les participant.e.s à la formation. Elle recueille avec grand plaisir toute information susceptible d’y contribuer.

L’organisme Exeko un organisme d’innovation sociale, basé à Montréal depuis 2006, dont la mission est de favoriser la transformation sociale vers l’inclusion sociale et ce par la créativité ; la créativité endossée à la fois par la pensée créative (la philosophie) et l’acte créatif (l’art). Toutes nos actions ont la singularité de reconnaître avant tout le potentiel des plus marginalisés et non essentiellement leurs problématiques Depuis 10 ans, plus de 400 projets, complétés en collaboration avec 300 partenaires et collaborateurs, ont permis à l’organisme Exeko d’accompagner plus de 15.000 personnes marginalisées vers une plus grande inclusion sociale au Québec et au Canada.

PLAN DE LA FORMATION

Bloc 1 :
Cartographie logique d’Exeko, une naviguation sur les fondamentionx. Seront abordés la théorie de la transformation, l’éthique, la vision qui définissent la mission portée par l’organisation.

Bloc 2 :
Entre approches terrains et approches systémiques : une complémentarité nécessaire pour un impact durable.

Bloc 3 :
Et concrètement ? Panorama d’activités et d’initiatives favorisant l’accessibilité culturelle et la créativité. Méthodes et stratégies de transfert Ces méthodes seront adaptées en fonction du nombre d’inscription et des dispositions techniques.

Théâtre forum, théâtre invisible, mise en situation, communauté de réflexion / pratique, présentation t héorique, jeux de rôles, cadres d’improvisation, Hold-up, design thinking, forum participatif, co-construction de savoirs, cartographie des contraintes.

LES FORMATEURS

Nadia Duguay
Cofondatrice et codirectrice générale Exeko
nadia.duguay@exeko.org

Entrepreneure sociale et Ashoka Fellow, Nadia Duguay a co-fondé Exeko en 2006, une organisation pour l’innovation sociale mobilisant la créativité (art et philosophie) pour provoquer l’inclusion sociale. Aujourd’hui, elle dirige le Laboratoire d’innovation d’Exeko et contribue à définir l’approche basée sur l’hybridation des pratiques (innovation sociale, médiation culturelle et médiation intellectuelle) comme moteur de transformation sociale. Son travail est profondément lié au principe éthique de l’organisme; la présomption d’égalité des intelligences qu’elle utilise autant en terme de relation partenariale qu’au coeur de ses actions. Elle est entièrement tournée depuis plus de dix ans vers l’inclusion des personnes dites les plus marginalisées du Canada.

Nadia Duguay est membre du comité exécutif de la Commission canadienne pour l’UNESCO, le Groupe de recherche en médiation culturelle (GRMC), le Réseau québécois pour l’innovation sociale (RQIS), chercheure invité au Centre interuniversitaire d’études sur les lettres, les arts et les traditions (CELAT) et membre du comité de recherche sur la médiation intellectuelle (CRMI).

Maxime Goulet-Langlois
Médiateur et praticien-chercheur, Exeko
maxime.gouletlanglois@exeko.org

Formé en littérature comparée et en philosophie à l’Université de Montréal, Maxime est chercheur-praticien membre du Comité de recherche en médiation intellectuelle au sein de l’organisation d’innovation sociale Exeko. À ce titre, il mène des recherches et projets sur les nouvelles pratiques philosophiques, la littératie critique, la marginalisation intellectuelle et la mobilisation de connaissances en contexte d’exclusion sociale. Il siège également sur le Groupe de recherche en médiation culturelle (UQAM) et est l’auteur de plusieurs articles portant sur la pratique de la médiation intellectuelle. Maxime Goulet-Langlois est aussi cofondateur et chercheur au Groupe de Recherche en Objectivités Sociales, lieu multidisciplinaire réfléchissant les enjeux liés aux spécificités des rapports sociaux contemporains et cofondateur de Possibles Éditions.

exeko.org
info@exeko.org | +1.514.528.9706